.



.

    

 

PRÉALABLE DE THÉOLOGIE ET SCIENCES DES RELIGIONS


 

CONDITIONS D'ACCÈS POUR SE PRÉSENTER À L'EXAMEN DE L'UNIL                                 (nouvelles conditions d'admission en vigueur dès le 1er janvier 2015) 

Selon la Directive No 3.16 de l'Université de Lausanne, peuvent se présenter à un examen préalable les candidats répondant aux conditions cumulatives suivantes: 

  1. Etre de nationalité suisse ou ressortissant du Liechtenstein, étranger établi en Suisse (avec permis C), étranger domicilié en Suisse au bénéfice d'un permis de travail suisse (y compris, dans le cadre d’un regroupement familial, les personnes au bénéfice d’un permis de séjour sans permis de travail) ou réfugié politique ; le candidat doit être titulaire de son permis au plus tard au délai fixé pour l'inscription à l'examen.
  2. Etre âgé de 20 ans révolus au moment du début prévu des études à l'Université de Lausanne, soit le 12 septembre 2019.
  3. Ne pas avoir subi d'échec définitif en FTSR (sous réserve de l'article 77 Règlement d'application du 18 décembre 2013 de la loi sur l'Université de Lausanne (RLUL) ou à l'examen d'admission de la FTSR (sous réserve de l'article 84 RLUL). 

 

MATIÈRE DE L'EXAMEN PRÉALABLE DE FTSR

L'examen préalable se compose de quatre matières:

- Un écrit de français, une dissertation littéraire d'une durée de quatre heures, portant sur huit livres.

- Un oral d'histoire, d'une durée de quinze à trente minutes, portant sur l'une des quatre périodes étudiées.

- Un écrit dans une langue étrangère (anglais, allemand), d'une durée de quatre heures; un oral de vingt minutes, avec l'analyse d'un texte étudié.

- Un écrit de philosophie, d'une durée de quatre heures, avec une question sur l'un des deux textes analysés.



PARTICULARITÉS

Pour réussir l'examen préalable de Théologie et de sciences de religions, il faut obtenir une moyenne de 4 sur 6 pour chaque compétence examinée. En cas d'échec, les notes égales ou supérieures à 4 sont conservées pour la seconde tentative. Lors de cette seconde tentative, une évaluation inférieure à 3 entraîne l'échec définitif, quelle que soit la moyenne obtenue.
En raison du faible nombre de candidats, aucun pronostic sur la réussite future des étudiants entrés sur préalable ne peut être avancé.